Jérémy Luçon : « Un groupe où il fait bon vivre »

  • 7 janvier 2022

Alors que la phase retour va débuter la semaine prochaine avec la réception de Plouzané, nous sommes allés échanger avec Jérémy Luçon pour faire un bilan de la phase aller et se projeter sur la seconde partie de saison. 

Jérémy, quel bilan dresses-tu de cette phase aller synonyme également de retour à la compétition ?

Au début, c’était compliqué comme pour tout le monde. On a pris du plaisir à se retrouver, la présence aux entraînements a été très bonne mais on a eu du mal à réenclencher le mode compétition. On a aussi eu un calendrier de début de saison difficile avec 3 déplacements.
La réception de Saint-Malo est un tournant pour nos deux équipes même si l’Excellence sortait d’un match nul à Saint-Sébastien, on se devait de monter notre niveau d’exigence. Derrière on enchaîne 5 succès pour l’Excellence et 4 pour la Fédérale 3.
Le bilan est donc positif pour nos deux équipes, avec un calendrier plus favorable sur la phase retour, on peut espérer une très bonne position au classement pour nos deux groupes.

Selon toi, la réception de Saint-Malo est un tournant dans cette première partie de saison ?

C’est une évidence parce qu’on s’était dit après le déplacement à Saint-Sébastien qu’on n’était pas dans une très bonne position. On se dit que si on perd face à Saint-Malo, on va se retrouver en difficulté.
On s’est tous remis en question, cela ne se jouait pas à grand chose mais il manquait ce petit plus pour faire basculer les rencontres de notre côté. Contre Saint-Malo, ça bascule chez nous et c’est un vrai fait d’arme car ils étaient invaincus avant de venir chez nous et enchaînaient les victoires avec bonus offensif.

Quels sont les points positifs que tu retiens sur ces derniers mois avec ton groupe ?

C’est un groupe où il fait bon vivre ensemble, les gars partagent beaucoup de choses ensemble. Il a fallu remettre ce mode compétiteur, qu’on ne tombe pas dans du “sport loisir”, qu’on s’entraîne plus dur et les garçons ont répondu positivement. C’est ultra positif de voir les essais qu’on marque, sur la dernière rencontre face à Plabennec, on a eu de très bonnes phases. On sent que tout le monde a envie de partager et ça fait vraiment plaisir.

Quel est le programme avant d’aborder la phase retour avec dès le 16, la réception de Plouzané ?

Programme assez simple avec un retour à 3 entraînements par semaine. L’objectif est de garder ce mode compétiteur pour faire le plein à domicile sur nos prochaines rencontres.
On va préparer la venue de Plouzané sérieusement, en espérant que l’on puisse jouer..

Comment abordez-vous ce nouveau bloc avec deux rencontres à domicile ?

Effectivement on reçoit Plouzané et Auray, entre-temps on se déplacera à Saint-Nazaire. Il faut que ce bloc soit ultra positif, que l’on reste intraitable à domicile et qu’on essaye d’aller prendre des points à l’extérieur.
À domicile, on a battu des équipes qui étaient invaincus, les équipes qui vont venir à Henri-Desgrange vont peut-être un peu plus se méfier mais il faut que l’on reste dominateur chez nous.

Quel regard portes-tu sur les poules de nos deux équipes à l’orée de la phase retour ?

C’est très homogène en Fédérale 3, c’est difficile à analyser.. À Fougères, malgré un début de match compliqué, on l’emporte et je me dis qu’ils vont être en difficulté face à Saint-Malo ou Trignac. Et finalement quand on regarde les résultats, Fougères n’est pas ridicule du tout. Je dirai qu’il n’y a pas de rencontre facile et il n’y a pas d’équipe ultra dominatrice. Pour comparer avec la poule “sud” où nous étions auparavant, on a rencontré des équipes dominatrices physiquement mais aussi tactiquement. Là on n’a pas une équipe où on se dit “ah ouais là on va se faire bouger”
En ce qui concerne l’Excellence, c’est particulier car les équipes sont dépendantes des Fédérales 3. Lorsqu’il y a des blessés, suspendus, ça impacte directement les effectifs et les performances. C’est vraiment une division compliquée à analyser également. Nous on a la chance d’avoir une ossature forte en Excellence, ce qui nous permet d’avoir des certitudes sur l’ensemble de la saison et de pouvoir voyager sereinement. On peut clairement ambitionner d’avoir nos deux équipes qualifiées pour la phase finale !